Ecologie - Environnement : Le Forum Ecolo

Ce forum est destiné à créer une communauté de véritables éco-citoyens en partageant nos conseils, astuces, et les plans écolos du web! Destiné à tous : novices ou écolos chevronnés rendez-vous vite ici pour protéger ce qu'il y a de plus précieux...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Barack Obama recule dans les sondages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mc.e
Admin
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 31
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Barack Obama recule dans les sondages   Ven 22 Aoû - 13:24

Citation :
Le candidat républicain à l'élection présidentielle de novembre, John McCain, longtemps distancé par le démocrate Barack Obama, a toutes les raisons de se réjouir. L'attention des médias américains est particulièrement focalisée sur son adversaire, à quelques jours de l'ouverture de la convention démocrate de Denver, le 25 août, mais des sondages placent M. McCain en tête.

Début juin pourtant, une enquête d'opinion de l'hebdomadaire Newsweek accordait jusqu'à 15 points d'avance à M.Obama. Or cette avance s'est érodée progressivement. Et, pour la première fois, deux sondages, cette semaine, ont donné le sénateur républicain vainqueur du scrutin présidentiel du 4 novembre. Une enquête Zogby publiée mercredi 20 août lui accorde 46 % d'intentions de vote contre 41 % à M. Obama; une autre, effectuée pour le compte de l'université George Washington place le sénateur de l'Arizona en tête avec 47 % contre 46 % au candidat démocrate.



M. Obama aura pu se consoler avec ce commentaire de Karl Rove, le grand ordonnateur des campagnes électorales de George Bush, qui notait, vendredi dans le Wall Street Journal, que statistiquement l'histoire montre que le candidat du parti qui organise le premier sa convention bénéficie d'un avantage politique.

Barack Obama va-t-il en profiter pour faire connaître le choix de son colistier, qui deviendrait son vice-président en cas de victoire en novembre? L'équipe de campagne démocrate garde le secret, mais l'annonce pourrait être imminente et, déjà depuis plusieurs jours, les médias bruissent de rumeurs et de spéculations.

Spéculations qui se nourrissent du fait, par exemple, que jeudi le candidat a dit publiquement qu'il avait désormais "sélectionné" son second. Enfin, il a programmé, samedi, une réunion au vieux Capitole de Springfield, dans l'Illinois, Etat dont il est sénateur. Un lieu très symbolique : là avait siégé un autre sénateur, nommé Abraham Lincoln, l'homme qui, devenu président, a aboli l'esclavage.

Qui sera l'élu ? Tout est possible y compris une surprise de dernière minute. En début de semaine, le buzz médiatique donnait un avantage au sénateur Evan Bayh (52 ans, Indiana) et à Tim Kaine (50 ans, gouverneur de Virginie).

Jeudi, Joseph Biden (65 ans), sénateur du Delaware, revenait en force. Jeune (47 ans), M. Obama est dépeint par son adversaire républicain, John McCain, comme "inexpérimenté", en particulier sur la sécurité nationale. Si cet argument-là doit être contré prioritairement, le choix de M. Biden, élu sans discontinuer depuis trente-six ans au Sénat où il préside la commission des affaires étrangères, conférerait des garanties.

M. Bayh, spécialiste de la défense, également. Partisan et proche d'Hillary Clinton, il symboliserait aussi l'unité retrouvée du parti après son âpre bataille interne. Mais lui et M. Biden, politiciens du sérail, ont un profil aux antipodes de la "rupture avec la politique washingtonienne" que tente de promouvoir M. Obama.

Ce dernier cherche par ailleurs à l'emporter dans les Etats clés du scrutin, où la victoire finale peut se jouer. M. Kaine, gouverneur à l'image progressiste qui s'est imposé dans un Etat réputé conservateur, incarne cette option. Il apparaît aussi comme le plus en phase avec le "changement" que veut incarner M. Obama. Catholique, il aurait l'avantage d'espérer ratisser des voix dans cette catégorie d'électeurs.

Car M. Obama cherche aussi à convaincre des électorats où il a du mal à faire le plein : les femmes, les ouvriers de la vieille industrie, les Latinos… D'où quelques outsiders au poste de "veep" (vice-président) parfois évoqués, comme Kathleen Sebelius, gouverneure du Kansas, parvenue, elle aussi, à gagner un Etat conservateur, ou le "Latino" Bill Richardson, gouverneur du Nouveau-Mexique. Enfin, une surprise n'est pas à exclure, comme Chuck Hagel, sénateur républicain du Nebraska hostile à la guerre en Irak. La plus grande serait le choix d'Hillary Clinton qui, selon ses partisans, formerait avec M. Obama le "ticket gagnant".

Le candidat républicain, n'est pas à l'abri, lui non plus, des spéculations. Certains analystes estiment même qu'il pourrait lui, présenter son colistier le 28 août, jour de la clôture de la convention démocrate. Il pourrait ainsi espérer contrecarrer l'impact médiatique du bilan d'une semaine démocrate. Divers noms sont cités. Reviennent souvent ceux de Mitt Romney, ex-gouverneur du Massachusetts et candidat malheureux lors des élections primaires républicaines, ainsi que celui de Tim Pawlenty, le gouverneur du Minnesota.

Source:
Sylvain Cypel pour le site du Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/pages/Le-Forum-Ecolo/83303529925?ref=mf
 
Barack Obama recule dans les sondages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jorge Gray : la montre de Barack Obama
» Les contradictions entre la politique d’Obama et l’éthique (Cuba)
» Jorg Gray JG 6500, Ou la montre de Barack Obama
» La montre de Barak Obama
» La montre de Barak Obama devrait être une ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie - Environnement : Le Forum Ecolo :: Général :: Actualités :: Politique-
Sauter vers: